Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 octobre 2009 3 28 /10 /octobre /2009 23:04

"L'Art nous vaut"

La Clef de DAVID
Par le choix des matériaux d'une part, et par leur mise en scène monumentale d'autre part, la nature ne cesse d'être présente, omniprésente, débordante, parfois même criante dans les œuvres de David. Elle est là. Existante sous le regard, et existante pour ce regard. Mais sans soumission aucune. Car le spectateur devra lever les yeux vers ces créations à la fois massives et en lévitation - contraste indéniable, immédiatement perceptible dans des œuvres comme La Clef, où le bois semble suivre des échappées, des volutes -, le spectateur devra prendre le temps de parcourir ces sculptures, comme des morceaux d'espace proposés à dé-ambulation.
Surtout lorsque le béton vient à menacer - comme une nouvelle épreuve - ces troncs extirpés à la lutte vaine qu'ils menaient, retirés en urgence de leur champ de bataille, surtout alors, l'inquiète révérence envers la nature se fait palpable.

 Mais palpable, l'est plus encore le désir qui anime la danse, la véritable danse à laquelle procèdent ces sculptures. Car loin d'une installation figée poussant à la contemplation d'une mère Nature indifférente au monde, loin d'une représentation postulant l'immuabilité de l'environnement, c'est une gestuelle qui nous est offerte par des œuvres comme Pas de deux.




 Car la sculpture assurément est en mouvement.
 D'abord, parce qu'elle est en déplacement, comme on peut l'être lors de nos voyages. A ceci près que ses chambres d'hôtels sont des galeries d'art, que ses escales sont des musées. Elle est en déplacement. Venus d'un pays lointain et exotique, d'un de ces pays que l'on ne peut jamais trouver et dans lesquels les conteurs aiment à situer leurs histoires, un pays à l'épreuve des confirmations, les troncs visitent nos villes, jetant sur elles un regard à demi-incrédule, à demi-outragé.
 Le Lido n'est pas loin, le spectacle est là. Parce qu'elles viennent de là les danseuses que l'auteur a retrouvées dans les foréts  du Sud Ouest de la France. C'est l'environnement de la fameuse revue qui a, comme qui dirait, imprégné David, qui l'a accompagné, poursuivi ou hanté jusque dans les endroits reculés, bien loin de la vie parisienne, jusqu'au milieu des forêts d'abord ravagées, puis redevenues denses, jusqu'au cœur d'une nature, en somme, rebaptisée.

Oeuvre de DAVIDDavid va, s'isolant dans une nature labyrinthique, y chercher la matière rare de ces sculptures, comme l'on fantasme la rencontre. C'est l'inattendu, l'improbable et donc le merveilleux qui l'y attire. A la différence du Rimbaud de "Sensation", David ne balaie pas tout à fait de son esprit le monde des hommes. Il ne perd pas tout à fait l'usage du langage, il n'épuise pas tout à fait en lui ce que son travail y a mis, et Paris chaperonne sa balade. Aussi, dans cette recherche, retrouve-t-il comme le monde, mais un monde pas tout à fait identique, un monde qui prendrait la peine de nous raconter des histoires, de mettre en scène des spectacles, de laisser libre-cours à son ingéniosité propre. L'Art nous vaut. En effet.

Par Nicolas Moro.




Pour contacter l'artiste : lartnousvaut@gmail.com

Partager cet article

Repost 0
Published by Méli-Mél'Arts
commenter cet article

commentaires

Retour À L'accueil

  • : Méli Mél'Arts
  • Méli Mél'Arts
  • : L’association Méli Mél’Arts, regroupe une trentaine d’artistes et d’artisans d’art sur BORDEAUX MÉTROPOLE et au-delà.Elle a pour but la promotion de l’art, de l’artisanat d’art, des artistes et des artisans d’art. L’organisation d’évènements artistiques et culturels, d’exposition ventes. Elle n’a pas vocation à promouvoir les loisirs créatifs ni les revendeurs d’art.
  • Contact

Recherche